Togo: Aklesso Atcholi annonce de nouveau la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 

0
542

Le Secrétaire exécutif de l’Union pour la République (UNIR au pouvoir) ne voit que l’actuel Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour représenter son parti à l’élection présidentielle de 2020. Après l’avoir annoncé lors d’une rencontre avec les populations à Blitta, Atcholi Aklesso revient à la charge pour réitérer la candidature du président de son parti à cette élection qui s’approche à grands pas. C’était dans les colonnes du magazine « Economies Africaines ».

« Nos textes ont présenté clairement dans quelles conditions le candidat est choisi. Bien évidemment, avec les résultats que Faure Essozimna Gnassingbé engrange à la tête de l’État, nous pouvons deviner que les militants vont lui réitérer leur soutien. Il a les compétences pour être candidat. Il a l’énergie et la détermination qu’il faut. Il a la faveur de la législation en vigueur. Rien ne pourra empêcher cette candidature, qui est celle de la jeunesse et des femmes », a-t-il déclaré.

Au vu du bilan de l’actuel Chef de l’Etat, le député à la sixième législature dit être convaincu pour la victoire à la prochaine élection présidentielle.

« Notre leader charismatique, qui est également le Président de la République, a un bilan éclatant », a-t-il souligné.

Dans ce sens, le Secrétaire exécutif d’UNIR fait savoir que son parti s’est fixé pour objectifs de travailler pour le bien-être de la population et le développement du pays.

« La priorité du moment, c’est le développement, c’est de finir, et de bien finir le mandat actuel confié à notre leader. La création d’emplois pour les jeunes et les femmes, le développement industriel et commercial, et bien d’autres sujets encore, constituent l’urgence du moment. Nous n’avons pas de temps à perdre car les jeunes nous attendent. En 2020, ce sont les résultats qui parleront en notre nom », a confié Atcholi Aklesso.

Avec sa nouvelle sortie ajoutée à celle d’un autre cadre du parti, le Premier ministre, Sélom Klassou qui annonçait lors d’une rencontre une délégation du Parti communiste chinois (PCC) une tournée nationale d’explication d’un 4e mandat de Faure Gnassingbé, il n’y a plus de doute sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2020.

Somme toute, c’est le congrès qui  nous dira si Faure Gnassingbé briguera encore la magistrature suprême en 2020.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here