Permis moto : des audiences foraines d’établissement de nationalité à ceux qui n’en ont pas

0
280

La Direction du Service des nationalités et la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) veulent aider les conducteurs de motos à obtenir facilement leur permis de conduire. Elles organisent du 10 septembre au 2 octobre sur toute l’étendue du territoire national en faveur de ceux qui ne disposent pas de certificat de nationalité pouvant leur permettre de s’inscrire pour la formation en vue de passer l’examen du permis, des audiences foraines d’établissement de ladite pièce.

Il s’agit d’accompagner la mesure du gouvernement qui rendra bientôt obligatoire la détention du permis de conduire catégorie A aux conducteurs de moto.

Selon le calendrier établi, les opérations se tiendront dans les chefs-lieux des régions du 10 au 2 octobre prochains.

Les agents des deux services sillonneront  les villes de Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong pour ces audiences foraines.

« Ces derniers procèderont à la collecte des pièces exigées (original de la nationalité d’un parent avec lequel la filiation est établie, une photocopie légalisée de l’acte de naissance et la somme de 5000 FCFA), pour l’établissement de la nationalité », indique le secrétariat d’Etat chargé du secteur informel.

Rappelons que le ministère de la sécurité avait annoncé mi-août, l’entrée en vigueur à partir du 20 septembre prochain d’une mesure devant permettre de réduire au mieux le bilan macabre observé sur les routes nationales ces dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here