Le Club Rfi Togo attire l’attention des populations sur les méfaits des faux médicaments

0
89

La Coordination Nationale du Club Rfi Togo et ses partenaires expliquent aux populations les risques qu’elles courent en faisant recours aux faux médicaments dans le traitement de leurs différentes maladies. Ils ont ouvert vendredi à Lomé la 5e édition de campagne de sensibilisation sur l’usage des faux médicaments. Plusieurs activités y sont prévues notamment une conférence-débat, des consultations foraines de glycémie et de la tension artérielle et un gala de football.

La campagne de sensibilisation est axée sur le thème : « les faux médicaments, un risque pour la santé ». Le but est de faire comprendre aux populations les risques liés à l’usage des faux médicaments.

Selon Nick Amégadjé, chargé de communication du Club Rfi Togo, les médicaments contrefaits sont un risque pour la santé humaine.

« C’est à ce titre que nous luttons pour que les populations comprennent les risques qui sont liés aux faux médicaments et aussi les amener à les boycotter », a-t-il laissé entendre.

Il se félicite du fait que dans les villes de Kara et d’Adéta où ils sont passés, les  populations prennent de plus en plus conscience des méfaits de ces médicaments.

Egalement présent à l’ouverture, le pharmacien, Dr Zimare Tchalaré explique ce que c’est qu’un faux médicament et comment faire pour les éviter.

« Un faux médicament est un produit qui a l’apparence d’un médicament, mais qui n’en est pas un. Il peut contenir les bons ingrédients, mais en quantité insuffisante ou excessive, ou encore  les mauvais ingrédients. Ils sont nuisibles à la santé humaine. Pour les éviter, il se référer à un médecin ou un pharmacien », a-t-il indiqué

La campagne de sensibilisation s’étend sur deux jours. Elle sera marquée par une conférence-débat, des consultations foraines de glycémie et de tension artérielle et un gala de football.

Les panélistes viennent de l’Ordre national des vétérinaires du Togo, l’Ordre national des pharmaciens du Togo, l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) et la Ligue des consommateurs du Togo (LCT).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here