Sergio Pimenta promet sa contibution pour le développement du Togo

0
8

Le vice-président de la Société Financière Internationale (SFI) pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Sergio Pimenta a achevé un séjour de 3 jours à Lomé. A l’issue, il a fait le point sur ses activités et livré une synthèse des échanges avec les autorités gouvernementales.

Selon le responsable, l’un des premiers constats a été la nette amélioration du climat des affaires au Togo avec toutes les réformes opérées par le gouvernement : « il existe de véritables opportunités de développement dans ce pays », a-t-il déclaré.

Sergio Pimenta a également confirmé la nouvelle approche de son institution, qui a décidé de travailler désormais avec des entreprises de taille moyenne voire plus petite, afin d’accompagner le secteur privé togolais. Un accord d’assistance technique a été d’ailleurs signé en ce sens, avec une entreprise togolaise de taille moyenne spécialisée dans le recyclage des déchets, Africa Global Recycling. « Nous voudrions pouvoir faire plus à l’avenir », a-t-il assuré.

En ce qui concerne ses interventions au Togo, la SFI a réaffirmé son ambition de contribuer au développement du pays, afin de créer de l’activité économique, de l’emploi et de parvenir à un développement durable.

Le projet de construction de centrales solaires de 90 MW dans le cadre du Scaling Solar, annoncé mardi au sortir de la rencontre avec le Chef de l’Etat, s’inscrit dans cet ordre.

« Nous allons avancer sur les projets que nous avons en cours, continuer nos interventions au niveau des financements des projets et j’espère que cela va aboutir à une augmentation significative de notre portefeuille », a conclu Sergio Pimenta.

Avec republiquetogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here