Togo : le Pro-MIFA rentre dans sa phase opérationnelle

0
38

Le secteur agricole enregistre depuis quelques années des réformes qui lui permet de continuer à plus de 40% au Produit intérieur brut (PIB). Ces réformes ont atteint un niveau beaucoup plus élevé avec le Projet d’Appui au Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risque (Pro-MIFA) officiellement lancé vendredi dernier à Lomé par le ministre en charge de l’Agriculture Noël Koutéra Bataka.

Six mois après la signature de la convention d’accord, le Projet d’Appui au MIFA (ProMIFA) entre dans sa phase active. Il consiste à professionnaliser le secteur agricole afin de l’adapter aux réalités actuelles pour le développement du Togo.

Financé par le Fonds International de Développement Agricole ( FIDA), le gouvernement togolais et le secteur privé, le MIFA vise également a donné aux intéressés les outils nécessaires pour l’éssor de l’Agriculture dans notre pays. Ainsi près de 35 millions $ soit 20,24 milliards FCFA seront investis et durera 6 ans.

Selon le Directeur général du MIFA Aristide Agbossoumondé, le projet vise à offrir aux acteurs des chaines de valeur agricoles organisés et performants, un accès durable au marché et à des services financiers et non financiers.

Sa mise en œuvre se décline en 3 axes, un appui technique au développement agro-pastoral et à l’accès au marché, un soutien au développement financier et une aide à la coordination et à la gestion de projet.

« De même, 300 000 bénéficiaires directs issus de groupements d’exploitations ruraux, d’associations professionnelles, de microentreprises agricoles bénéficieront du ProMIFA et  un accent particulier sera mis sur les femmes et les enfants », a annoncé le directeur Afrique de l’Ouest et du Centre pour le Fonds, Martin Lisandro.

Lançant officiellement le projet au nom du ministre de l’Economie et de Finances, le ministre Bataka a rappelé le contexte dans lequel le ProMIFA est lancé ce jour. Il s’agit de donner au PND, les moyens pour son accomplissement.

« Avec ce projet, le Togo est définitivement tourné vers la modernisation de son l’Agriculture », a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here