UNIR offre aux patients d’Aguiarkomé des consultations ophtalmologiques gratuites

0
48

La campagne électorale en vue des élections municipales du 30 juin est rentrée dans son dernier virage. Les candidats en lice pour ces élections  lancent leurs cartouches pour conquérir le maximum d’électeurs. Dans la commune Golfe 4 (Amoutiévé), les 29 candidats de l’Union pour la République (UNIR) ont été chaleureusement accueillis par la populations d’Aguiarkomé où ils ont réaffirmé la nécessité de voter pour leur liste. En marge des échanges, des consultations ophtalmologiques gratuites ont été offertes aux personnes souffrant des maux d’yeux.

« La population d’Aguiarkomé doit voter pour UNIR parce que c’est un grand parti qui est déjà à l’œuvre à travers des projets de développement qui sont en train d’être mis en œuvre. Aussi, notre liste regorge-t-elle des hommes et femmes dynamiques qui font leur preuve sur le terrain. Donc, voter la liste UNIR le 30 juin, c’est voter utile et pour la poursuite du développement », a déclaré Myriam Dossou d’Almeida, candidate sur la liste UNIR Golfe 4.

un patient en consultation à AguiarKomé

Yvona akuélé Adanlété et ses colistiers disent connaître les besoins prioritaires de la population d’Amoutiévé en général et d’Aguiarkomé en particulier. Ils ont promis bien gérer la commune  à travers l’élaboration et la mise en œuvre des projets qui s’articulent autour des questions de l’assainissement, l’installation de comptoirs commerciaux, la création d’emplois et des centres de loisirs pour les jeunes etc.

« Nous connaissons bien les problèmes d’Aguiarkomé car nous y résidons et nous les prendrons au sérieux lorsque vous nous porterez à la commune d’Amoutiévé en votant massivement pour nous le 30 juin », a ajouté Mme Adanlété.

En marge de la rencontre qui a permis de montrer aux électeurs la manière de voter à travers des spécimens de bulletin de vote, des consultations ophtalmologiques gratuites ont offertes aux personnes ayant des maux d’yeux. Elles se poursuivent vendredi dans la matinée à Hanounokopé et dans l’après-midi au CEG Atikpa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here