Locales: Agazi Ali-Kpohou, candidat UNIR livre ses ambitions de développement pour Aflao-Gakli

0
110

Les élections locales du 30 juin prochain constituent une aubaine pour les jeunes togolais de la diaspora pour apporter davantage leur contribution au développement de leur pays. Parmi de ceux-ci, se trouve Agazi Ali-Kpohou, un togolais résident en France,  candidat de l’Union pour la République (UNIR) dans la commune d’Aflao Gakli. Dans un entretien accordé à togoenlive, M. Ali-Kpohou explique ses ambitions de développement pour sa commune en tant que conseiller municipal.

Togoenlive : Qui est Ali-Kpohou Agazi ?

Je suis Ali-Kpohou Agazi, un jeune togolais résident en France. Passionné de la politique et soucieux du bien-être social de mes compatriotes, j’ai décidé d’être candidat sur la liste UNIR pour les municipales à Aflao-Gakli.

 Togoenlive : En tant que jeune, qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer en politique?

La politique n’est pas un métier. Nous avons tous un métier et moi personnellement, je suis entrepreneur. Mais,  j’ai toujours envie de soutenir mes frères et mes sœurs dans mon pays natal. Fort de cet engagement, je me suis dit que je peux leur apporter quelque chose en tant que conseiller municipal dans ma commune. Vous n’êtes pas sans savoir que la majorité de notre population est jeunes et c’est un jeune comme moi qui peut apporter des solutions idoines aux préoccupations sociales que vivent ces jeunes.

Togoenlive : Quelles sont vos réelles intentions vis-à-vis de ces jeunes ?

Ces jeunes ne demandent que deux choses : travailler et manger. Ils ont en tous besoin de soutien moral en ayant accès à des soins de qualité. Aussi d’avoir des appuis pour pouvoir s’en sortir et émerger. En sommes, le bien-être de nos concitoyens nous est très important. C’est pourquoi dans nos sorties nous leurs expliquons, qu’il faut se lever tôt et travailler car seul le travail libère. De même, il y a des projets types qui sont là auxquels ils peuvent y adhérer donc ils ont besoin d’être renseignés et informés. Au- delà de ça, la politique du chef de l’Etat Faure Gnassingbé est essentiellement tournée vers la jeunesse. Nous devons à tout prix suivre le pas de notre champion en leurs apportant nos appuis pour la réalisation de ces différents projets. Pour ce faire nous devons créer d’emplois et des loisirs pour développer la commune. Nous n’allons pas passer sous silence le soutien aux personnes âgées dans leurs quotidiens.

 Togoenlive : Quel est le message phare que vous donnez à vos électeurs lors de votre campagne ?

Les gens disent que le parti UNIR a trop duré au pouvoir et ce sont toujours les mêmes, il n’y a pas de changement. D’autres vont jusqu’à dire qu’ils ne voient pas l’importance des élections locales. Ce que moi j’aimerais leur dire que est que tous les politiques sont pareils. Mais nous notre message est le développement de notre commune et c’est ensemble qu’on le fera. Le chef de l’Etat a déjà donné le ton à travers le lancement du Programme National de Développement (PND). Et nous devons commencer ce programme dans nos différentes communes. Aucun politique ne viendra construire notre localité pour nous.

Togoenlive : Une fois élu quel sera votre priorité?

Le premier chantier en tant que conseiller municipal, sera le rassemblement de tous les jeunes, je veux dire de toute la population de la commune. Ce rassemblement nous permettra de recenser ensemble leurs besoins prioritaires.  Et ces priorités nous sommes sûrs  que c’est l’éducation. Comment faire pour que les petits enfants qui sont à l’école reçoivent des belles formations en adéquation avec l’emploi qu’ils auront. Nous allons continuer avec des projets sociaux mis en place par le chef de l’Etat notamment les cantines scolaires. Il nous revient donc en tant que entrepreneurs d’aller chercher les investisseurs pour qu’ils viennent nous accompagner dans ces tâches qui ne seront pas faciles.

Togoenlive : un mot pour vos potentiels électeurs.

La population doit faire confiance à la politique du chef de l’Etat qui est soucieux de l’avenir de la jeunesse. Je lance donc un vibrant appel à tous les candidats aussi bien d’UNIR que d’autres bords à aller dans ce sens pour qu’ensemble, nous poussions construire un pays émergent d’ici 2030. J’invite la population d’Aflao Gakli à voter massivement UNIR pour un développement harmonieux de notre commune.

Interview réalisée par Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here