Ensemble pour le développement (EPD) à la conquête de la commune Zio 1

0
49

Ensemble pour le développement (EPD), liste indépendante dans la commune Zio 1 compte remporter les élections locales du 30 juin prochain pour faire de cette commun, l’une des 117 communes les plus en vue. Elle a présenté lundi à Lomé son programme de société qui s’articule autour de quatre (4) grands axes à savoir la planification locale du développement de la commune, la gouvernance locale, les enjeux socioculturels et la protection de l’environnement.

Face à la presse lundi à Lomé, la tête de liste de l’EPD, Espoir Dodji Akama a expliqué que choisir la liste EPD à l’issue des municipales du 30 juin prochain permettra de lutter contre la pauvreté dans la commune de Tsévié.

« La liste EPD veut être élue pour gouverner la ville de Tsévié et sauver la population qui végète depuis longtemps dans une pauvreté très accrue. Pour ce faire, nous avons ciblé quatre axes prioritaires à savoir la planification et la gouvernance locale, les activités socio-culturelles et l’environnement sur lesquels nous allons focaliser nos actions pour  le bien-être de la population », a-t-il dit.

La tête de cette liste qui a pour symbole le balaie, dit être expérimenté pour bien gérer la commune.

« Nous avons fait notre preuve sur le terrain que nous sommes des acteurs de développement et que nous pouvons le faire. Nous avons plusieurs fois, élaboré le plan de développement communal. Je suis actuellement acteur de ramassage d’ordure dans la commune de Tsévié, des certificats de nationalité pour les élèves en classe de terminale. Nous avons appris la gestion du marché et du budget. Notre liste contient des compétences dans les domaines de l’agriculture, la santé, l’éducation etc., qui seront mises au service de notre commune lorsque nous serons élus. Donc nous sommes prêts pour pouvoir diriger cette commune », a-t-il indiqué.

M. Akama promet également qu’arriver à la mairie, l’EPD fera une gestion transparente de toutes les données à travers la reddition du compte chaque trois mois conformément à la loi sur la décentralisation.

« Nous aurons à faire le bilan de temps en temps pour rassurer la population », a-t-il conclu.

Une fois élu, l’EPD compte oeuvrer pour le développement et l’aménagement du territoire décentralisé, l’urbanisme et l’habitat, les infrastructures, les équipements, les transports et les communications, l’énergie et l’hydraulique. Il veillera à la gestion des ressources naturelles et la protection de l’environnement et procèdera à la redynamisation des secteurs du commerce et de l’artisanat, deux secteurs très chers pour la ville de Tsévié. L’éducation et la formation professionnelle, la santé, l’action sociale et la protection civile ne seront pas du reste. L’économie sera boostée à travers la promotion du sport, des loisirs, du tourisme et de l’action culturelle.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here