Kamal Adjayi appelle Bè-Ouest à voter UNIR pour la poursuite du développement

0
84

La campagne électorale des élections municipales du 30 juin prochain a démarré vendredi sur toute l’étendue du territoire national. A l’occasion, Kamal Adjayi, candidat de l’Union pour la République (UNIR) dans la commune de Golfe 3 (Bè-Ouest) a rassemblé les militants autour d’une réjouissance populaire. L’idée est de faire une communion avec eux, s’enquérir de leurs nouvelles et solliciter leurs suffrages pour le parti UNIR.

« Nous avons rencontré les militants de notre communauté ce soir pour faire une communion avec eux et s’enquérir de leurs nouvelles. On les suit régulièrement, on est avec eux, on fait régulièrement beaucoup d’activités avec eux. La politique et le développement, c’est aussi c’est la fête. On est donc ici ce soir pour faire la fête », a-t-il expliqué.

Kamal Adjayi a saisi l’occasion pour demander aux populations de la commune de Golfe 3 de voter massivement pour la liste UNIR pour voir les travaux de développement amplifiés dans leurs communautés respectives.

« C’est important que les gens votent pour la liste UNIR  parce qu’il y a un grand travail est abattu au quotidien par le gouvernement et par le Chef de l’Etat en personne. Ils se sont lancés dans un travail de modernisation global et de transformation durable du pays.  Et nous pensons qu’il est important que lorsque nous serons à la mairie, nous puissions recenser les doléances des populations et les remonter en haut pour mettre plus l’accent sur le développement du pays », a-t-il indiqué.

Pour lui, le développement de la communauté est une nécessité aujourd’hui dans tous les pays d’Afrique ainsi qu’au Togo.

« Il faut donc penser plus proche et direct zone par zone. Nous avons tellement de défis à relever et plein de choses à faire. Mais, le canal est souvent un peu long entre le gouvernement et la population. C’est pourquoi, il est important de renforcer la gouvernance locale, d’être très proche de la population à la base et de pouvoir agir pour eux. Nous avons déjà commencé ce travail depuis un an. Nous sollicitons maintenant le suffrage de notre communauté pour pouvoir amplifier ce travail. Même si on vote pour nous ou pas, nous continuerons parce que nous avons le devoir de le faire. Cependant, nous nous disons qu’avec un poste politique nous pouvons faire 10 fois plus vite et 10 fois mieux », ajouté M. Adjayi.

Ce jeune togolais de la diaspora a, depuis un an déjà, entamé le développement à la base. Il a eu, au nom de son mouvement ‘Engagement pour l’Avenir’, à apporter son assistance aux personnes les plus vulnérables à travers la remise des kits scolaires aux élèves aux élèves nécessiteux de l’EPP Camp RIT, du lycée islamique de Lomé, du lycée de Bè Klikamé et des présents aux femmes parturientes de l’hôpital de Bè. Il a également organisé à l’endroit des jeunes des séances d’éduction au civisme et à la citoyenneté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here