Togo : LWDF offre 25 000 boîtes de sécurité au ministère de la santé

0
127

L’ONG Light in the World Development Foundation (LWDF) veut aider les centres de santé publique du Togo dans la gestion des déchets issus des soins de santé. Elle a offert lundi au ministère de la santé et de l’hygiène publique un lot de matériel de 25 000 boîtes de bio-sécurité. D’un coût global de 30 millions de FCFA, ces boîtes de sécurité qui répondent aux normes de l’OMS serviront à recueillir les seringues déjà utilisées dans les formations sanitaires. Le matériel a été réceptionné par le professeur Vovor Ahoéfa, directrice générale des Etudes de la planification et de l’information sanitaire au ministère en charge de la santé.

La démarche vise à mettre le personnel soignant à l’abri des infections dont ils peuvent être éventuellement victimes dans l’exercice de leur fonction.

« Le but visé par ce don de matériel biosécurité, c’est de pouvoir réduire les accidents et les maladies nosocomiales. Nous avons constaté qu’il y a beaucoup de virus dans les milieux sanitaires. Une seringue qui va blesser un agent de santé, peut lui entrainer des problèmes. Un agent de santé ne peut pas vouloir sauver des vies et une maladie. C’est pourquoi, ces matériels de bio-sécurité leur sont nécessaires. Ce sont des matériels très performants et qui rassure dans l’utilisation » a indiqué Augustin Hogbonouto, administrateur des finances, représentant le Président de l’ONG LWDF à la cérémonie de remise.

Amidou Sani, chef division de l’assainissement de base au ministère en charge de la santé a salué le geste de l’ONG LWDF, qui vient pallier les insuffisances en matière de boite de sécurité.

« Nous venons d’avoir des conteneurs de 1 litre qui vont recevoir les seringues qui seront produites surtout aux laboratoires. On va utiliser les conteneurs pour collecter les seringues qui vont être incinérées dans les 10 nouveaux incinérateurs qui nous  offerts par la BM. Ces conteneurs viennent à point nomme parce que nous avons actuellement des soucis de boîtes de sécurité dans nos centres de santé. Les 25 000 boîtes de sécurité seront réparties sur l’ensemble du territoire dans les CHR, CHU et dans les hôpitaux de référence » a-t-il déclaré.

M. Sani s’est réjoui de ce que ces boîtes de sécurité vont permettre de réduire les risques de contamination, de lutter contre les maladies nosocomiales et ensuite mettre en œuvre la prévention, le contrôle d’infections dans nos centres de santés respectifs.

« Nous tenons à remercier l’ONG LWDF pour ce don et l’invitons à nous aider davantage afin que nous arrivons à éradiquer totalement dans nos centres de santé les maladies nosocomiales », a-t-il émis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here