Togo: la jeunesse joue sa carte dans la culture de la non-violence et pour la réussite du PND

0
96
les jeunes d'Aflao Gakli en pleine formation

La jeunesse togolaise est décidée à apporter sa contribution pour l’enracinement de la paix, la non-violence au Togo et la réussite du Plan National de Développement (PND) pour en tirer profit. Le Mouvement des Jeunes pour la Non-Violence (MOJENOV), a initié dans ce sens à l’intention de ses membres et sympathisants des séances de formation et de sensibilisation. Démarrées jeudi dans le canton d’Aflao Gakli et Aflao Sagbado, ces séances se dérouleront jusqu’à la semaine prochaine et couvriront plus 4500 jeunes répartis dans 20 zones du Grand Lomé. A la fin de cette étape, le projet s’étendra sur les différentes préfectures du pays.

Selon Yendougou Bamok, Président du MOJENOV Aflao Gakli, le projet vise à bannir au Togo la violence sous toutes ses formes et à promouvoir les valeurs citoyennes.

« Nous voulons à travers ces séances de formation et de sensibilisation dire aux jeunes que nous sommes que nous ne voulons pas le désordre dans le pays. Le MOJENOV lutte pour la non-violence. Et c’est dans ce sens qu’il a initié ce projet visant à sensibiliser la jeunesse pour l’adoption des comportements responsables et la sauvegarde de la paix et du vivre ensemble. Après ces séances, nous allons répandre autour de nous les messages que nous aurons reçus pour que ça atteigne tous les coins et recoins de notre pays », a déclaré Yendougou Bamok.

Les séances sont animées par des acteurs de la société civile qui œuvrent pour la promotion de la paix, la non-violence et la culture des valeurs citoyennes.

« Nous avons été sollicités par les jeunes de la société civile regroupés au sein du MOJENOV qui ont senti la nécessité de renforcer leurs capacités sur les valeurs citoyennes, la paix, la sécurité, le respect de l’autorité, de la chose publique et privée et le Plan National de Développement (PND) », a laissé entendre Katanga Poro-Tcha, l’un des formateurs.

les jeunes d’Aflao Sagbado en pleine formation

A l’en croire, le PND est un outil de lutte contre la pauvreté qui vise à donner l’opportunité à tous les citoyens togolais quels que soient leurs appartenance socio-économique et politique de pouvoir disposer des moyens nécessaires pour subvenir à leurs besoins vitaux.

Plus de 100 jeunes du canton d’Aflao Gakli et de 200 d’Aflao Sagbado ont pris à part à ces premières séances de formation et de sensibilisation.

Les communications ont porté sur la Nécessité de préserver la paix par la violence, les Valeurs citoyennes et républicaines et les enjeux du PND (contribution des jeunes à la réussite du PND et comment y tirer profit).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here