Inscrivez-vous du 15 au 25 avril pour vous faire former à l’IFAD-Aquaculture Elavagnon

2
984

Lancés le 5 décembre 2017 par le Chef de l’État, Faure Gnassingbé dans la cadre de la mise en œuvre du Programme national de développement (PND 2018-2022), les travaux de construction de l’Institut de Formation en Agro-Développement (IFAD-Aquaculture) d’Elavagnon sont fin prêts. Et donc dès ce mois de mai, ce tout premier Centre de formation en Agro-Développement accueillera entre 100 et 140 jeunes titulaires du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) qui seront formés sur une période de trois ans en Baccalauréat professionnel d’Aquaculture. Les inscriptions des candidats sont ouvertes ce 15 jusqu’au 25 avril prochain. L’information a été portée lundi à la connaissance de la presse.

Selon Noël Koutéra Bataka, ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, cet institut va produire pour le secteur, le premier des facteurs de production qui est le capital humain.

« Il est donc attendu que le secteur agricole qui se trouve dans l’axe 2 du PND, traduit aujourd’hui sous le vocable sacro-saint d’agropole c’est-à-dire le développement des pôles de transformation agricole puisse tirer davantage l’économie togolaise en générant des emplois et des richesses et en créant des opportunités d’emplois pour les jeunes », a-t-il indiqué.

L’IFAD-Aquaculture Elavagnon permettra aux jeunes de participer au développement du pays en s’engageant dans l’aquaculture pour répondre aux besoins du Togo en poisson. En dehors du Baccalauréat professionnel, l’IFAD offrira également une formation professionnalisante du CAP au BTS voire la licence selon les besoins des professionnels.

Dès ce mois de mai 2019, cet institut accueille les jeunes en Baccalauréat professionnel sur une période de trois ans après le BEPC. Et cette formation leur permettra d’être de vrais professionnels de l’aquaculture, de s’installer à leur compte et d’assumer les responsabilités de chefs d’entreprise aquacole. La formation se déroulera en deux étapes : l’académique générale spécifique et la pratique dans une ferme pédagogique mise en place sur le campus de l’institut.

« Les élèves feront les cours et travailleront dans la ferme aquacole composée de barrage construit sur 5 à 6 hectares et qui va alimenter les bassins (12) et les étangs (6). Une écloserie est également construite pour la reproduction ainsi qu’unité de transformation », a indiqué le ministre conseiller du Chef de l’Etat, Damipi Noupokou.

Avec cet institut, le Togo disposera des professionnels de l’aquaculture qui seront capables de produire massivement pour combler le gap de 40 000 tonnes de poissons toujours importés par le pays. La démarche pédagogique sera basée sur l’approche par compétence.

Pour cette première vague de formation, 100 à 140 candidats seront formés à l’IFAD-Aquacultue Elavagnon. Mais déjà à la seconde vague, 450 élèves pourront s’inscrire. Les personnes adultes et les professionnels du secteur pourront également se faire former à l’IFAD.

La création de l’IFAD-Aquaculture Elavagnon s’inscrit dans la volonté du Chef de l’État, Faure Gnassingbé, de promouvoir la formation professionnelle pour la mise en œuvre du PND. Il a d’ailleurs annoncé le 3 janvier 2018 dans son discours à la nation, la création dans les cinq prochaines années, de dix IFAD dans les secteurs jugés prioritaires à savoir l’agriculture, la logistique, le bâtiment, les transports et le numérique. Et l’IFAD-Aquaculture Elavagnon est le premier.

Pour s’inscrire à l’IFAD-Aquaculture Elavagnon, le candidat devra être titulaire du BEPC, être physiquement apte et motivé. Pour toute information consultez le site Internet admissions.aed.ifad.tg ou envoyez un mail à : admissions@aed-ifad.tg.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here