Des jeunes entrepreneurs outillés par l’AJET et INNOV’UP sur les pratiques innovantes en entrepreneuriat

0
57

L’Association des Jeunes Entrepreneurs du Togo (AJET) en partenariat avec Innov’Up, centre entrepreneurial des femmes d’affaire du Togo, a organisé mercredi à l’intention d’une vingtaine de jeunes créateurs et startupers, une rencontre de partage d’expériences sur les écosystèmes innovants en matière de l’entrepreneuriat notamment les enjeux et réalités, qu’ils n’intègrent toujours pas dans leurs stratégies d’entreprise, y compris l’organisation même de celles-ci.

Animée par Michel Saloff Coste, expert chercheur en innovation prospective à l’Institut catholique de Lille (France), la rencontre a permis d’outiller les participants sur ce qu’ils doivent faire pour voir leurs entreprises prospérer. « Il y a trois idées clés à prendre en compte. Primo, il faut avoir une vision et une idée claire de ce qu’on veut entreprendre. Secundo, il faut avoir une équipe composée des personnes avec qui on s’entend bien et partager sa vision avec elles. Tertio, il faut réunir les moyens financiers qui peuvent faire fonctionner le projet », a indiqué M. Coste.

C’était également l’occasion pour les jeunes entrepreneurs d’être entretenus sur comment l’Afrique doit préparer son avenir notamment la mobilisation des ressources (les forces vives, les énergies mobilisables et ressources disponibles), les protections sociétales, économiques et sociales et la place de l’éducation, de l’apprentissage et de l’agriculture.

« Nous devons savoir que nous devons plus que jamais avoir une approche globale dans la recherche de solutions aux problèmes qui se posent à nous. Considérer le contexte, travailler pour recouvrer et développer notre authenticité car c’est la singularité qui nous distingue et c’est elle que nous devons utiliser comme point d’appui pour nous imposer. Nous sommes tous égaux, mais différents », a laissé entendre Racim Alandjou, conseiller de l’AJET.

Les participants à la rencontre ont salué l’initiative et souhaité qu’elle soit régulière pour les aider à développer l’esprit d’innovations dans le pilotage de leur entreprise.

« J’ai appris de nouvelles connaissances à cette séance que je mettrai en pratique pour la promotion de mon entreprise », Mickel Kadar, technicien en énergie solaire.

 L’Association des Jeunes Entrepreneurs du Togo (AJET) mène depuis 2013, des activités sur ses deux orientations visant à accompagner les jeunes togolais dans la création et le développement de leurs entreprises, et récompenser les lauréats, sélectionnés par un Jury international, lors de son forum annuel. Plusieurs rencontres de ce genre sont à mettre à l’actif de l’association. Pour cette dernière, les participants présents sont ceux qui ont répondu à l’invitation publiée sur les différentes plateformes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here