Togo: Assiba Johnson recouvre sa liberté

0
21

Assiba Johnson vient de finir son séjour à la prison civile de Lomé. Le président du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement au Togo (REJADD-Togo) a recouvré vendredi sa liberté après avoir purgé un an à la prison civile de Lomé.

Arrêté le 4 avril 2018, M. Johnson est accusé de ‘propagation de fausses nouvelles, outrage aux autorités et appel au génocide’ suite à la publication d’un rapport évoquant plus d’une centaine de morts liée à la répression des manifestations de rues de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise.

Le défenseur des droits de l’homme a été jugé en décembre 2018 et condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis. M. Johnson est donc libre de tout mouvement à compter ce vendredi 5 avril après avoir passé un an derrière les barreaux.

Déjà des voix s’élèvent pour demander la mise en liberté du premier porte-parole du mouvement ‘En aucun cas’, Foly Satchivi qui a, pour sa part, été interpellé le 22 août 2018 lorsqu’il s’apprêtait à donner une conférence de presse sur la situation sociopolitique du Togo. M. Satchivi est à son tour accusé d‘actes et faits de rébellion et des faits d’apologie de crime et de délit’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here