JIF 2019: JADE se félicite de la réussite d’une  causerie-débat organisée à Lomé

0
29

Le Togo a célébré ce vendredi 8 mars dernier, comme partout ailleurs dans le monde, la 42e édition de la Journée Internationale de la Femme autour du thème « Femmes et gouvernance locale ». Occasion pour Mme Tchabinandi Kolani Yentchare, ministre chargée de la promotion de la femme, de rendre hommage aux divers acteurs nationaux et internationaux qui œuvrent pour la promotion de la gente féminine. Cette journée a été également l’occasion pour l’association ‘Jeunesse en Action pour le Développement et l’Environnement (JADE), d’offrir un plateau riche en causerie-débat en faveur des membres du centre de formation de couture ‘BERACA’ autour du thème : « le rôle de la femme dans l’innovation pour le changement ».

BERACA est un groupe d’intérêt collectif qui a pour mission de contribuer selon ses moyens à l’épanouissement mental, physique et économique des jeunes bénéficiaire. Il vient répondre aux préoccupations des jeunes filles et garçons togolais et africains en déperdition scolaire ou en difficultés d’intégration sociale victimes du chômage et de leur plein épanouissement.

A en croire le Secrétaire Général de JADE, M. MIHEAYE Mawuli Akuété, la causerie-débat a été édifiante et riche en échange. Il a également fait savoir que la femme doit savoir innover véritablement dans ses différents secteurs d’activités, de manière à impacter sur son développement social.

« J’ai l’assurance qu’après cette rencontre les membres de la structure BERACA ont compris que leur avenir dépendrait d’elles-mêmes », a-t- il indiqué.

Au rang des perspectives de JADE, M. MIHEAYE Mawuli nous a en outre confié qu’il est prévu l’implantation du centre de formation de couture BERACA sur toute l’étendue du territoire nationale.
Aussi, a-t- il exhorté, toutes les femmes togolaises à la persévérance, à s’engager dans l’entrepreneuriat féminin, à innover, à croire en leur potentialité et à être garante de leur destin.

Les membres de la structure BERACA satisfaites du déroulé des échanges, ont émis le vœu de voir organiser souvent des rencontres périodiques sur des thématiques allant dans le sens de la professionnalisation de leur métier et secteurs d’activités. Elles ont par ailleurs indiqué que ces opportunités permettront aux femmes en général, de mieux prendre leurs responsabilités dans l’épanouissement du développement de leurs pays.

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Créée en 2007, l’association JADE est devenue une Organisation Non Gouvernementale (ONG) en 2019.
La rencontre s’est achevée ce 8 mars à l’hôtel mémorial à Lomé sur une ambiance conviviale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here