L’ANAFOOT invite les arbitres à boycotter les prochains matchs de championnat

0
94

Les prochains matchs des championnats de football pourront se jouer sans les arbitres si la Fédération Togolaise de Football (FTF) ne prend pas au plus vite des mesures idoines pour garantir la sécurité de ces derniers sur les terrains. Mécontente du regain de violences dont sont victimes les arbitres ces derniers jours sur les stades des championnats de football, l’Association Nationale des Arbitres de Football du Togo (ANAFOOT) invite ses membres à se mettre à l’écart des prochains matchs des championnats de football.

A travers un communiqué rendu public lundi, l’Association dénonce ces actes de violences qui ont court ces derniers temps sur les terrains de football et demande aux arbitres de boycotter les prochains matchs des championnats de même que ceux qui vont se livrer au plan régional.

Cette décision intervient à la suite des actes de violences qui ont été perpétrés sur les arbitres à Dapaong, à Kabou et à Lavié le week-end précisément le dimanche 10 février lors de la 16e journée de championnat national de football.

Il s’agit de Tchala Essodoyou, Essozimana Tchaa, Ouro Bagna Raouf, Mouzou Aline, Siame Koffi, Bodjona Mazabalo qui ont été tout simplement molestés lors des matchs de Foadan, de Gbikinti et de Kotoko de Lavié par les publics sportifs qui contestent les décisions d’arbitrage.

L’ANAFOOT qui explique cette situation par le manque d’un véritable dispositif sécuritare sur les terrains, invite ses membres à un respect scrupuleux de cette décision.

La Fédération Togolaise de Football (FTF) doit vite prendre à le corps ce problème pour garantir la sécurité sur les terrains de football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here