UEMOA/Réformes: 2 points de plus pour le Togo qui passe de 61,9% (2017) à 63,9% (2018)

0
85

Le Togo enregistre un progrès significatif du taux de mise en œuvre des réformes qui passe de 61,9% en 2017 à 63,9 % en 2018. C’est ressort de la quatrième revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) qui s’est tenue jeudi à Lomé.

Selon le ministre des économies et des finances, Sani Yaya, il s’agit d’un dispositif institutionnel de suivi qui vise à s’assurer de l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales, de la coordination des politiques sectorielles nationales et de la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires.

« La revue permet d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité au sein de l’UEMOA et partant le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté », a ajouté Sani Yaya.

Pour sa part, le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima a salué les efforts fournis par le gouvernement togolais dans la mise en œuvre des réformes.

La revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes de l’UEMOA est un exercice auquel tous les pays membres se soumettent depuis 2014. Elle s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA du 24 octobre 2013 et de la décision du Conseil des ministres du 19 décembre en 2013, portant modalités de mise en œuvre de la revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communautaires.

Pour les trois premières éditions de cette revue qui se sont tenues en 2014, 2015 et 2017, le Togo a enregistré entre 2014 et 2015, une amélioration du taux de transposition des actes communautaires, qui est passé de 52 % à 63 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here