Gilchrist Olympio, de retour à Lomé plus tôt que prévu

0
180

Annoncé dimanche à Lomé après près d’un mois de séjour à Paris, Gilchrist Olympio est arrivé plus tôt dans la nuit de vendredi. Le président de l’Union des Forces du Changement (UFC) qui, selon certains journaux de la place, a été évacué d’urgence à Paris suite à une crise survenue lors d’une discussion houleuse entre le chef de l’État au sujet de l’accord qui lie son parti et au parti au pouvoir, est de retour à Lomé pour mettre fin aux polémiques.

L’opposant historique du parti au pouvoir est arrivé à bord d’un véhicule aux environs de 20 h 30 du vendredi 19 octobre dans sa résidence sise à Tokoin Wuiti à Lomé. M. Gilchrist Olympio est entouré de ses lieutenants en l’occurrence André Johnson, Elliott Ohin, Pierre Jimongou et Isaac Tchiakpé à sa descente du véhicule.

Dans la cour de la maison l’attendait quelques dizaines de militants qui entretenaient l’ambiance. De temps en temps, le miraculé de Soudou balançait le mouchoir.

Après quelques temps de réjouissance et de pause, Elliott Ohin a pris la parole au nom du président pour remercier les militants d’avoir fait nombreux le déplacement. « Si vous avez pu faire le déplacement nombreux cette nuit, c’est dire que dans la journée vous serez plus nombreux que ça », a-t-il indiqué avant de leur promettre une rencontre au cours de la semaine où la situation socio-politique sera évoquée.

Isaac Tchiakpé a, pour sa part, démenti l’information d’évacuation sanitaire de M. Olympio. « En la circonstance, tel que dit par ce média c’est faux, archi-faux », a-t-il déclaré.

Avec togoscoop

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here