Togo: « NOHA » mobilise des fonds pour l’opération chirurgicale d’une trentaine d’enfants en décembre

0
305

En décembre prochain, une délégation de médecins de chirurgie infantile français, sur initiative de l’Association NOHA procédera pendant une semaine à Lomé à des opérations chirurgicales gratuites à l’endroit d’une trentaine d’enfants nécessiteux souffrants des malformations viscérales. Dans le but de collecter des fonds et contribuer à la réussite de cette mission chirurgicale, Sylvie Roquette, membre de l’Association NOHA en collaboration avec Laure Ayassou, présidente de NOHA, initie des après-midis récréatifs de réalisation d’une œuvre d’art par les enfants suivi d’un goûter crêpes et boisson. La première séance de cet événement bi-mensuel s’est tenu ce mercredi dans le jardin du restaurant Lalibella de Lomé avec la participation d’une quinzaine d’enfants.

Selon Sylvie Roquette, l’après-midi récréatif qui est organisé à l’endroit des enfants vise à les initier à l’art plastique et collecter les frais de participation pour accompagner les activités de l’Association NOHA.

« NOHA se charge de faire venir des chirurgiens de France à Lomé pour une double action. La première c’est pour opérer les enfants qui ont des malformations viscérales, mais qui n’ont pas de moyens. Les opérations chirurgicales se font grâce aux dons des bonnes volontés. Mais à côté nous vendons des confitures que nous préparons et faisons des actions comme cet après-midi récréatif où les frais de participation donnés parents sont  directement destinés à l’Association. La seconde action, c‘est que les médecins chirurgiens français se chargent de former les chirurgiens pédiatres togolais et d’autres pays afin qu’ils puissent prendre le relais », a indiqué Sylvie Roquette.

L’Association NOHA est créée en septembre 2016 et a pour objectif de transformer la vie des enfants marqués par le sort. Elle s’est fixée comme objectif premier de faire opérer les enfants souffrants de malformations viscérales pour diminuer, voire supprimer leur handicap, à travers l’organisation 2 fois par an de campagnes d’interventions chirurgicales en faisant venir de la France des chirurgiens pédiatres.

Elle prévoit construire une unité d’opération chirurgicale au CHU Sylvanus Olympio et a à convoyer depuis l’année dernière un conteneur équipé de matériels et de lits pouvant accueillir jusqu’à dix (10) enfants.

Pour rappel, le coût de l’opération chirurgicale par enfant s’élève à 200 000 FCFA.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here