Le droit à la terre et à l’eau au cœur d’une caravane ouest africaine en novembre

0
91

Une trentaine d’organisations paysannes et de défense des droits humains, membres de la Convergence Globale des Luttes pour la Terre et de l’Eau du Togo(CGLTE-Togo)  ont planché mardi à Lomé sur les préparatifs d’accueil à réserver aux convois de la caravane sur le  droit à la terre et à l’eau prévu du 10 au 30 novembre prochains à travers plusieurs pays africains dont le Togo. Cette caravane qui a été annoncée à la suite des travaux par la CGLTE-Togo au cours d’une conférence de presse, démarrera  en Guinée pour passer par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et chuter au Bénin.

Selon Aziamanyo Kossi Toussaint, point  focal de la Convergence au Togo, plusieurs activités sont également prévues dans le cadre de cette caravane.

« Il y aura une formation à l’agro-écologie à Kpalimé, un atelier sur la gouvernance de ressources naturelles et une  visite  des victimes d’accaparement des terres », a-t-il ajouté.

A l’issue des travaux, la Convergence a élaboré des recommandations en vue d’une meilleure une meilleure implication des producteurs dans l’élaboration des projets  qui doivent émerger de la base, l’amélioration du suivi des projets sur le long terme et l’accompagnement  durable des producteurs.

Elle a également déploré le fait que le monde rural qui nourrit les populations soit la couche la plus vulnérable de nos sociétés.

La rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here