ESA: les étudiants dénoncent les nouvelles mesures prises par la direction

0
358

Les étudiants de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) manifestent leur désaccord face à certaines mesures prises ces dernières années par la direction de leur établissement. Pour ces derniers, ces mesures qui consacrent la réduction du volume des cours sans le consentement des apprenants et le refus catégorique des diplômes pour les étudiants en fin de parcours licence qui doivent désormais payer les frais supplémentaires de scolarité qui s’élèvent à 100 000 FCFA, soit un total de 495 000 CFA pour ce parcours, ne sont pas de nature à encourager la poursuite des études dans cet établissement.

«Nous parlons de cette année scolaire 2017-2018, où le parcours licence L3 qui normalement devait payer que 395 000 FCFA, se retrouve à payer 495 000 FCFA + d’autres frais internes que nous ne saurons comment le dire. Nous payons au-delà de 500 000 FCFA  à la place de 395 000 FCFA », ont-ils dénoncé dans leur avis que nous vous proposons en intégralité.

AVIS D’AVERTISSEMENT  TRES TRES SERIEUX

Ceci n’est pas une contre-publicité à qui que ce soit, mais une réalité auxquelles nous faisons face nous les étudiant(e)s de ladite Ecole.

Chère bachelier(e)s et Etudiant(e)s  qui aimeraient poursuivre leurs études supérieures dans une Université privé, nous vous conseillons d’éviter ESA (Ecole Supérieure des Affaires). Cette école dont la publicité clame haut et fort sa qualité dans tous les domaines n’est honnêtement qu’un lieu de désordre orchestré par l’administration elle-même. Un personnel administratif  incompétent tremblant sous le joug d’un seul décideur Dr BIREGAH, les volumes de cours des étudiants réduit sans leur consentement, refus catégorique de délivrance des diplômes pour les étudiants en fin de parcours licence sous prétexte qu’ils doivent donner en outre des frais de scolarité un montant de 100 000fcfa ce qui revient pour le parcours licence un total de 495 000 FCFA. Or ils nous avaient dit au départ qu’on aura juste à payer 395 000 FCFA pour toute l’année et pour l’acquisition des diplômes également. Aujourd’hui pour le justificatif ils nous disent que c’est le marketing ils ont fait… Du vol pur …

Nous parlons de cette année scolaire 2017-2018, où le parcours licence L3 qui normalement  devait payer que 395 000 FCFA, se retrouve à payer 495 000 FCFA + d’autres frais interne que nous ne saurons comment le dire… Nous payons au-delà de 500 000 FCFA  à la place de 395 000 FCFA.

Imaginer comment cela fait mal lorsqu’on te dit que tu ne vas pas poursuivre tes études quand tu ne donnes pas les 100 000f parce qu’ils ne vont pas te donner les justificatifs nécessaires pour poursuivre. Avec ces moments difficiles et on vous annonce subitement cela sans préalablement vous aviser tandis que d’autres attendaient leur diplôme pour aller travailler.

ESA n’a pas d’organisation interne proprement dite.

Nous y reviendrons

Togotimes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here