Les 9 membres de Togo debout ont recouvré leur liberté

0
70

Les neuf (9) responsables du Front citoyen Togo debout (FCTD) interpellés jeudi par les forces de l’ordre et de sécurité à Agoè-Assiyéyé où ils sensibilisaient les populations à sortir massivement pour la marche pacifique qu’il organise pour exiger la libération des personnes détenues dans le cadre des manifestations politiques ce 5 octobre, date anniversaire du soulèvement populaire de 1990, ont recouvré leur liberté après quelques heures passées dans les locaux du Service central d’investigations criminelles (SCIC).

Pour les responsables de ce regroupement des organisations de la société civile, il s’agit d’une « manœuvre d’intimidation » et de « démobilisation » entreprise par les services du SCIC contre la marche pacifique de ce 5 octobre qui est pourtant autorisée par les autorités municipales.

Malgré cet incident, ils appellent les populations à ne pas céder à cette « manigance » et à rester mobilisées pour la marche de ce vendredi 5 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here