Recomposition de la CENI : l’UFC maintient son représentant, la coalition l’écarte

0
169

L’Union des Forces du Changement (UFC) ne compte pas quitter la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) malgré que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition conteste sa représentation au sein de l’institution. Dans un courrier adressé jeudi dernier au président de l’Assemblée nationale, le parti de Gilchrist Olympio l’informe du maintien de son représentant, Me Jean-Claude Homawoo au sein de l’institution chargée d’organiser et de superviser les élections au Togo.

Mais, dans la liste des représentants de l’opposition parlementaires envoyée hier à travers un correspondance au président de l’Assemblée nationale par la présidente du groupe parlementaire ANC conformément aux conclusions de la deuxième réunion du comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO, l’UFC, parti d’opposition actuellement au gouvernement, n’y figure pas.

La liste des partis parlementaires envoyée par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition pour la recomposition de la CENI se présente comme suit : ANC : 3, ADDI : 1 et CAR : 1. Les trois places des partis extraparlementaires et de la société civile sont respectivement attribuées au CDPA, PNP et à APED-Togo.

L’UFC parviendra-t-elle à maintenir son représentant à la CENI ? En tout cas, les députés auront à plancher sur cette affaire ce lundi et demain les membres retenus prêteront serment devant la Cour Constitutionnelle.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here