« Dunenyo Zà » 2018 : Le canton de Sagbado a prié pour la paix au Togo et la réussite de la fête

0
178

En prélude à l’apothéose de la grande fête traditionnelle « Dunényo Zà » qui aura lieu le 18 août prochain dans le canton d’Aflao Sagbado, les populations de Bè, Sagbado et Agoè Nyivé ont organisé ce jeudi une grande prière traditionnelle dans leurs cours royales respectives. Celle de Sagbado s’est déroulée sur l’esplanade de la Cour Royale du chef canton Semekonawo en présence des autorités politiques, traditionnelles et religieuses. Il s’agit pour les organisateurs d’invoquer les mannes des ancêtres pour la paix au Togo et la réussite de cette fête qui réunit les filles et fils des trois grands cantons de la ville de Lomé.

Selon Pierre Nougbéga, vice-président de la commission d’organisation de la fête, chargé de la tradition et la culture dans le canton, cette prière marque le début effectif  de la grande fête dont l’apothéose est prévue au 18 août prochain. « Et en voyant la mobilisation cela démontre que la cette deuxième édition sera un grand succès. Nous invitons toute la population des trois cantons à rester dans cette communion pour la réussite totale de notre fête commune », a-t-il déclaré.

Expliquant le bien fondé de leur prière, Togbui Dissi Agadi, chargé des affaires spirituelles dans le palais de Semekonawo, a laissé entendre qu’elle est semblable à celle des pasteurs ou prêtres dans les églises. « Le but c’est d’inviter les ancêtres à prendre contrôle de tout ce qui sera fait durant la fête et que la paix règne au Togo », a-t-il indiqué.

Pour rappel, la fête de « Dunenyo Zà » a été initiée l’année dernière par les trois cantons de la ville de Lomé notamment Bè, Sagbado et Agoè Nyivé en vue de revaloriser leur culture commune. Elle est une occasion pour les natifs de ces cantons de se retrouver et de se rappeler de leur origine.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here