RDC : Kabila renonce à la présidentielle de décembre au profit de Ramazani Shadary

0
325

Joseph Kabila a annoncé mercredi qu’il ne se présentera pas pour la prochaine élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018 en République Démocratique du Congo. A quelques heures de la clôture du dépôt des dossiers le président congolais désigne Emmanuel Ramazani Shadary pour le représenter à la prochaine élection présidentielle.

C’est au bout d’un suspense devenu intenable pour les prétendants du camp présidentiel que le verdict est tombé. Emmanuel Ramazani Shadary, jusqu’ici secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, principale formation politique de la coalition au pouvoir), sera le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), plateforme électorale de Joseph Kabila, pour la présidentielle à venir en RDC.

L’annonce a été faite ce mercredi 8 août par le ministre Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, lors d’un point presse longuement retardé : vingt heures après la rencontre entre Joseph Kabila et les représentants des partis et regroupements du FCC.

Un cacique de la Majorité présidentielle

Originaire de la province du Maniema, dans l’est de la RDC, Emmanuel Ramazani Shadary est l’un des caciques de la Majorité présidentielle. Surnommé « coup sur coup », cet ancien vice-Premier ministre et ministre en charge de l’Intérieur fait partie des personnalités congolaises frappées en 2018 par des sanctions de l’Union Européenne pour « entraves au processus électoral et violation des droits de l’homme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici