Yao Amegandjin fait ses adieux à l’ANC

0
99

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) vient d’enregistrer une nouvelle démission. Après celle de Didier Amela en mai dernier, c’est le tour de Yao Amegandjin de faire ses adieux au parti politique de Jean-Pierre Fabre. L’information a été portée ce lundi à la connaissance de la presse.

Selon l’ex-membre du 2e parti politique après Union pour la République (UNIR), cette décision est motivée par « la non considération des membres des bureaux locaux, la non réalisation des promesses tenues à la population notamment l’alternance au sommet de l’Etat ».

Pour lui, les premiers responsables du parti particulièrement Me Isabelle Ameganvi sont inconséquents envers eux-mêmes et encouragent des actes de « médisances », de « tricheries », de « mensonges » envers certains responsables locaux.

« Ils font des promesses mirobolantes à la jeunesse qu’ils ne tiennent jamais. Même, la participation de l’ANC aux élections présidentielle de 2015 n’était qu’une ‘’parodie’’ puisque les conditions de transparence n’étaient pas réunies », a-t-il indiqué.

L’ex vice-président préfectoral de l’ANC dans la préfecture de Kpélé déplore le fait que les premiers responsables de l’ANC ne lui ont apporté aucun soutien lorsqu’il a perdu ses deux parents. Il regrette d’avoir milité pour le fonctionnement ce parti qu’il considère comme un temps perdu et invité la jeunesse à se méfier de ce parti.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here