La Fondation DAGAN et Action BETHESDA revisitent l’histoire du peuple Adja

0
76

Un peuple sans histoire, est un peuple qui est perdu, dit-on. C’est dans cet ordre d’idée que la Fondation DAGAN et Action BETHESDA ont initié samedi dernier une grande conférence-débat sur l’air Culturel Adja-Tado à Lomé autour du thème : « peuple Adja, des origines à nos jours » pour revisiter l’histoire du peuple Adja depuis longtemps tronquée par les fausses rumeurs. Il s’agit pour les organisateurs de rassembler les descendants de Tado autour de leur histoire commune en les réhabilitant et de pouvoir communiquer aux générations présentes et futures.

Située au Sud Est du Togo, à la frontière du Bénin et à 15km de Tohoun, Tado est une petite localité qui est pleine d’histoire. En réalité, elle était le premier royaume, le plus puissant du Sud du Togo actuel. Dans son âge d’or, qu’on peut situer entre le XV et le XVIIe, le royaume Adja-Tado s’apparentait à une confédération couvrant un vaste espace. Mais malgré ces prouesses sur les plans économique, politique et culturelle, la ville a perdu toute sa notoriété aujourd’hui.

Pour Adolphe DAGAN, président de la fondation DAGAN FOUNDATION : » avec notre fondation nous voulons promouvoir la langue Adja.  Cette rencontre nous permettra de se retrouver pour réfléchir autour des grands sujets et enjeux du développement socioéconomique et culturel au sein de notre communauté en fin de faire prendre conscience les filles et fils de Tado.

Pour Rappel, Monsieur Adolphe DAGAN, n’est pas à sa première initiative. Elle a fait plusieurs œuvres qualitatives de par le passé dans sa ville natale et même à l’intérieur du Togo. Son ambition est de faire émerger l’histoire des Adja-Tado.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here