Le MJU condamne l’agression de Taama et se félicite des recommandations des facilitateurs

0
98

Le Mouvement des jeunes pour Unir (MJU) a réagi suite à la conférence de presse organisée par Gerry Taama pour situer l’opinion sur les circonstances de son agression le 24 juin dernier à Bruxelles en Belgique. Dans un communiqué rendu public mardi, la jeunesse du parti présidentiel déplore et condamne cet acte qu’elle qualifie d’ignoble, révolu et regrettable à bien des égards. Elle a également saisi cette opportunité pour donner sa position sur le dernier round du dialogue inter-togolais.

 « Le mouvement des  jeunes Unir déplore et condamne sévèrement cet acte ignoble révolu et regrettable à bien des égards et tient à faire observer qu’il est inadmissible que la liberté d’opinion soigneusement défendue et entretenue par le président de la République et le gouvernement puisse être mise en mal par des individus se réclamant des regroupements politiques donneurs de leçons de démocratie », indique le communiqué signée par Kanka-Malik Natchaba, président du MJU.

« La préservation de la paix sociale incombe à tous et nul ne saurait admettre, ni tolérer  un acte d’où qu’il vienne allant dans le sens du sabotage de la compromission des efforts de la communauté internationale et des protagonistes, à parvenir  à un consensus global », précise le communiqué.

La jeunesse du parti de Faure Gnassingbé se félicite des recommandations faites par les facilitateurs aux termes du dernier round du dialogue inter-togolais.

« Le Mouvement des Jeunes Pour Unir exhorte le gouvernement à emboiter le pas aux facilitateurs, en inscrivant le dialogue dans un délai  à l’issue duquel force restera au calendrier républicain », suggère Malik Natchaba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here