A la 43e session du conseil des ministres ACP-UE, les bases d’un nouveau partenariat sont posées

0
69

La 43e session du Conseil des ministres ACP-UE qui a pris fin samedi à Lomé, a permis de définir les bases d’un nouvel accord ACP-UE, post Cotonou.

Au cours des travaux, les participants ont réaffirmé leur volonté de travailler ensemble et se sont convenus à mettre en place des stratégies communes à adopter dans l’intérêt des pays ACP. Des sujets de priorité ont été également abordés, en l’occurrence, ceux qui ont trait à l’investissement économique, à la coopération commerciale et au changement climatique, à la mobilisation des ressources financières pour soutenir l’éducation, à l’emploi des jeunes ainsi qu’au leadership féminin.

Pour ce faire, un vœu a été émis que les pays ACP mobilisent 300 millions d’euros pour soutenir l’initiative mondiale visant à protéger les jeunes filles vulnérables et à lutter contre les violences domestiques.

Aussi, dans le cadre de leur participation au partenariat mondiale sur l’éducation, les pays ACP sont-t-ils conviés à mobiliser 75 millions d’euros.

Pour rappel, le Togo a été retenu lors de la 107e session du conseil des ministres des pays ACP, le mercredi dernier à Lomé, pour conduire les négociations avec l’Union Européenne en vue d’un accord post-Cotonou, en 2020. Ces négociations vont démarrer en août prochain.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here