Togo : Le gouvernement a encore notifié à l’opposition l’interdiction de ses manifestations

0
266

Le gouvernement togolais a une fois encore notifié à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition sa décision d’interdire les prochaines manifestations publiques qu’elle entend organiser dans les rues de Lomé et des villes de l’intérieur du pays.

« Toutes les parties prenantes au dialogue doivent respecter les recommandations du facilitateur en ce qui concerne la suspension des manifestations durant le dialogue », indique le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpéssi, dans une lettre réponse adressée à la coalition des 14 partis politique de l’opposition vendredi dernier par rapport aux manifestions publiques programmées sur les 11, 12 et 14 avril prochains.

Dans cette lettre, le ministre relève que le gouvernement se rendrait « complice de violation des recommandations » du facilitateur en ce qui concerne la suspension des manifestations durant le dialogue en les laissant se faire.

Parlant des récentes arrestations qui constituent également l’un des motifs pour lesquels la coalition de l’opposition veut renouer avec les manifestations publiques, le ministre a laissé entendre que le « dialogue n’a pas suspendu le fonctionnement normal de la justice qui, est indépendante ».

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition va-t-elle se plier à cette décision de l’autorité ? Nous attendons donc la réaction  de ce regroupement des partis politiques de l’opposition pour savoir ce qui est réservé aux prochains jours.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici