TAKOUDA : ‘47 pays Africains seront à Lomé en mai pour le forum international de l’agriculture’

0
167

La ville de Lomé abrite du 11 au 14 mai prochains, la première édition du Forum international de l’Agriculture sur initiative de l’Union des ONG de Développement (UAOD) et d’autres acteurs du secteur agricole du Togo. Cette rencontre est placé sous le thème : « quels rôles de l’Etat du secteur privé et de la société civile » et se veut un cadre de réflexion transversale et transdisciplinaire autour des enjeux liés au développement d’une agriculture industrielle en Afrique.

Dans un entretien accordé au journal vert-togo.info, Alex TAKOUDA, le coordonnateur pays Union Africaine des ONG de Développement pour la république du Togo (UAOD) explique le bien fondé cette rencontre internationale que le Togo a l’honneur d’accueillir et les avantages qu’il peut en tirer.

Lire l’entretien !

Bonjour Monsieur, dites nous comment se porte l’UAOD ?

TAKOUDA : L’Union des ONG de Développement à travers tous ses partenaires se porte à merveille, d’où la volonté manifeste de faire du Togo, la capitale africaine de l’Agriculture.

Pourquoi un Forum international sur l’Agriculture au Togo ?

TAKOUDA : Le système alimentaire mondial doit être remodelé pour atteindre toute une série d’objectifs de développement durable. Il nourrit 07 milliards d’êtres humains tout en laissant 795 millions d’affamés et quelque 2 milliards de personnes souffrant de carences en micronutriments, dont une grande partie en Afrique et en Asie du sud. Le système alimentaire n’engendre pas de moyens d’existence suffisants pour des millions de gens qui y travaillent, il n’est pas écologiquement viable et environ un tiers de la production agricole totale est perdue ou gaspillées chaque année. C’est dans ce contexte et convaincu du rôle que doit jouer l’Afrique pour se nourrir et nourrir le monde que l’UAOD organise ce forum des Directeurs de Réseau Agriculture de l’Union des ONG de Développement et autres acteurs à Lomé au Togo du 11 au 14 mai 2018 autour du thème Innovation et modernisation de l’agriculture africaine : Quels rôles de l’état , du secteur privé et de la société civile ? Au cours de ce forum il sera question de faire un état des lieux des besoins des populations africaines dans la modernisation de l’agriculture , de définir les domaines prioritaires d’intervention de l’UAOD pour impacter le secteur agricole africain ; créer des cadres permanents de concertation entre l’UAOD et les autres acteurs du secteur , de construire le plan suivi des cations de modernisation de l’agriculture et de réaliser une foire exposition et de vente des produits agricoles et dérivés.

Combien de pays africains sont attendus à ce Forum qui se déroulera à Lomé ?

TAKOUDA : Au total 47 pays d’Afrique sont attendus et des acteurs du monde de l’agriculture à l’étranger feront également le déplacement pour inculquer aux populations des notions sur la modernisation de l’agriculture, les domaines prioritaires d’intervention de l’UAOD dans le secteur agricole.

Quels seront les retombées du Forum pour le Togo ?

TAKOUDA : Par le biais de cette rencontre internationale, nous amènerons progressivement des partenaires internationaux à investir au Togo. Aussi il faut le dire que le Togo sera la plaque tournante à travers l’UAOD de toutes les transactions de produits agricoles en raison de la qualité de notre port autonome de Lomé qui est l’un des plus performants de la sous région africaine. Par elle, le Togo connaitra d’énormes avantages sur le plan agricole.

Pourquoi le rôle de l’Etat dans ce secteur ?

TAKOUDA : L’UAOD est une faitière des Organisations Non Gouvernementales et qui est implanté dans la plupart des États et il nous semble normal de s’aligner derrière la politique agricole de chaque état. Le Togo a une très bonne politique agricole et d’énormes atouts ce qui justifie la volonté de l’UAOD à travers sa coordination-Pays Togo d’accompagner le gouvernement dans sa politique de modernisation de l’Agriculture.

Un dernier mot à l’endroit des agriculteurs du Togo ?

TAKOUDA : A nos chers parents agriculteurs nous disons qu’une nouvelle ère s’ouvre pour le Togo car pendant le Forum nous aurons à les apprendre des nouvelles pratiques afin d’améliorer leur rentabilité puisque nous avons invité pour la circonstance des grands experts venus de l’Italie qui leurs donneront des outils adéquats sur de nouvelles méthodes agricoles différentes. Aussi ce forum permettra de créer un réseau international avec pour vision de mettre en place une bourse agricole africaine.

Interview réalisée par vert-togo.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here