Dialogue : Le groupe des 5 appelle la classe politique à s’y engager pour la reprise des travaux sans délai

0
82

Le groupe des 5 constitué de la Coordination du Système des Nations Unies, la délégation de l’Union Européenne et les ambassades d’Allemagne, des Etats Unis d’Amérique et de la France estime que si les travaux du dialogue politique inter-togolais suspendus le 23 février dernier n’ont pas toujours repris, c’est à dû à des difficultés que rencontre la facilitation à amener les deux camps à faire des concessions.

Pour une reprise immédiate des travaux du dialogue pour une sortie de crise apaisée, le groupe des 5 dans un communiqué conjoint de presse rendu public ce lundi, appelle les deux parties à respecter les engagements pris dans le cadre de la préparation et du déroulement des premières séances du dialogue inter-togolais qui débuté le 19 février,

Par ailleurs, il les convie à dépasser les positions de principe et à s’engager sans délai, dans l’intérêt de tous les Togolais, dans une discussion de fond sur les questions constitutionnelles et électorales, afin de parvenir à un accord sur les réformes dans le respect de l’Etat de droit et des dispositions légales et constitutionnelles en vigueur.

Il les invite, enfin à parvenir à un accord sur un cadre démocratique rénové et consensuel afin que les électeurs togolais puissent exprimer un choix dans des élections libres et transparentes.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here