Togo : Vers une année blanche dans le secteur de l’éducation

0
461

La situation sociopolitique que traverse le Togo n’épargne aucun secteur. De la santé à la politique en passant par l’éducation, la situation du Togo n’est pas du tout enviable au point où l’éducation risque de payer les pots cassés. Depuis le début de la rentrée académique 2017-2018, l’école rime avec les grèves sans cesse. Cette redondance amène certaines personnes à penser que l’année scolaire ne va pas aller à son terme.

Ne nous voilons pas la face aujourd’hui, plus rien ne va dans le secteur de l’éducation. Les infrastructures nécessaires pour une bonne éducation ne suffisent toujours pas de même que les enseignants qui continuent de réclamer une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Tous ces problèmes n’augurent rien de bon pour les enfants qui sont la relève de demain. Eu égard à ces situations, les différents syndicats se sont montrés au créneau pour réclamer leur droit. L’essentiel pour ces syndicalistes c’est la mis en œuvre du statut particulier des enseignants qui a été voté depuis 2015.

Malgré les promesses et les efforts que le gouvernement togolais déploient pour juguler la crise de l’éducation, plus rien ne semble arrêté les enseignants à aller au bout de leurs revendications à travers des grèves répétitives. Ce qui amène les élèves à sortir dans rues pour réclamer leur enseignant. Ce matin encore, ils étaient des milliers à prendre d’assaut les rues des villes des différentes régions du pays alors qu’une nouvelle grève de soixante douze heures est prévue à compter de ce mardi.

Avec l’allure que prennent les grèves, si rien n’est fait l’on se dirige tout droit vers une année blanche. La balle est donc dans la main des autorités qui doivent prendre les taureaux par les cornes en appelant les vrais acteurs pour une discussion franche afin d’éviter aux parents et les élèves les désastres qui peuvent en découler à l’instar d’une année blanche.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here