Togo : La coalition persiste et signe que les populations de Kparatao ont été bastonnées

0
306

Le communiqué qui circule sur les réseaux sociaux et qui mentionne que la coalition de l’opposition aurait été mal informée par les médias locaux et internationaux sur les bastonnades dont ont été victimes les populations de Kparatao dans la nuit du 24 au 25 février n’émane pas de celle-ci.

Par le biais de sa coordinatrice Brigitte Kafui Adjamagbo, la coalition de l’opposition réitère que les populations de Kparatao ont bel et bien subi des exactions de la part des militaires. «  Nous maintenons que ces faits se sont réellement produits à Kparatao », a-t-elle dit à nos confrères de Togobreakingnews.

La coalition de l’opposition dément les propos du ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame, qui au cours d’une conférence organisée hier, a indiqué que « rien ne s’est passé à Kparatao ».

Aussi, l’annulation des prochaines manifestations est-elle motivée par le délai demandé par le facilitateur, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo pour rencontrer le pouvoir en place et voir dans quelle mesure les pourparlers pourront reprendre.

Max D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici