UL: Les préparatifs de la 10 édition du Concours International ‘Génies en Herbe OHADA’ CI-GHO lancés

0
93

Le Togo prendra part en octobre prochain en terre ivoirienne à la 10ème édition du concours International ‘’Génies en herbe OHADA (CI-GHO)’’. Pour mieux préparer la participation du Togo à ce concours, le Bureau exécutif de l’association Internationale des Etudiants Juristes (AIEJ-Togo) et le Comité International ‘’Génies en herbe OHADA (CI-GHO)’’ ont procédé ce samedi 3 mars 2018 à l’Université de Lomé au lancement. C’était au cours d’une conférence de presse en présence du doyen de la faculté de droits de l’Université de Lomé, Prof. Wolou Komi et plusieurs anciens étudiants de la faculté de droit de l’université de Lomé.
Il s’agit pour les organisateurs de présenter les enjeux de la participation du Togo à la phase Internationale qui se tiendra à Abidjan en Côte d’Ivoire en Octobre prochain.
Aucun pays ne peut évoluer sans aucune base juridique. C’est pourquoi le droit est important dans une société. Dans Le souci de préparer les jeunes étudiants et étudiantes juristes à relever ce défi, il est organisé à leur intension une compétition d’éloquence et de culture générale sur le droit OHADA.
Pour la présidente de l’AIEJ-Togo, Mlle Dos’tino Victobelle Kpetemey, c’est un réel plaisir pour elle de divulguer cette bonne nouvelle d’OHADA à ses collègues afin qu’ils participent à cette compétition qui apporte une plus value à leur formation de juriste. « C’est en réalité le but de leur association qui vise à cultiver l’excellence à travers les concours de ce genre », a-t-elle précisé.
Pour sa part Sedo Setsofia, coordonnateur du Togo pour le Concours « Génies en Herbe OHADA », cette année le Togo va mettre tous les atouts de son côté pour aller très loin dans cette compétition et cela doit passer par une très bonne présélection. « Toutes les Universités sont donc invitées à participer à la présélection afin de sortir une belle équipe pour représenter le Togo » a-t-il ajouté.
L’initiative de ce concours vient d’un ingénieux jeune homme qui veut hisser le continent à un niveau très élevé en matière de droit d’OHADA.
Pour Lobe Pierre Olivier, le project Manager du Concours, il est important que les autorités universitaires et politiques s’investissent dans ce projet afin de faire évoluer nos sociétés.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here